21 juin 2013

Tuto cape loup

Il y a quelques temps j'ai reçu un mail d'une maman qui me demandait un patron pour la cape de loup. Son fils avait besoin d'un costume de loup et son choix s'était arrêté sur le mien (autant dire que j'étais pas peu fière de moi). Du coup ni une ni deux j'ai dessiné un patron, certes un peu brouillon mais apparemment suffisamment claire. Alors pour ceux qui aimerait se transformer en loup, je vous en prie (tant que ça reste non commercial bien sur) !



Pour aller voir le résultat de Liz c'est par ici => Liz & Frog

20 janvier 2013

ELFM

Parfois on me demande ce que j'écoute comme musique. Et là vient le : "euh ... plein de trucs". Mais il y a un style que j'aime par dessus tout c'est le pagan folk, folk médiéval, folk nordique, bref le folk en général, encore mieux quand ça vient d'ailleurs.
Je découvert ce type de musique en passant par le métal puis le pagan métal. J'aime le métal mais au quotidien j'apprécie les musiques un peu plus "trad". Quelques groupes en vrac : Faune, Qntal, Värttinä, Clannad (pas que folk certes), et beaucoup d'autres que je découvre grâce à la radio Elfm qui en a fait sa spécialité. C'est une radio sans financement et donc pas de pub avec que des bonnes musiques pour ceux qui apprécie biensur. Un vrai régal pour mes petites oreilles !
Ce sont souvent des musiques joyeuses qui me mettent en bonnes conditions pour aller à la fac ou bosser. Ça laisse aussi une grande part à mon imagination qui s'évade assez facilement dans des grandes plaines parcourues par de fier cavaliers galopant au son des tambours.

http://www.elfm-radio.com

Je vous laisse aller y faire un tour, moi je retourne en compagnie de Charlemagne pour un bel exposé sur Aix-la-chapelle.


6 janvier 2013

Les camps romains du I° au III°

Demain, partiel d'archéo. Autant en profiter pour faire un article sur le sujet principal, les camps romains entre les I° et III° siècles. Je ne vais pas le retranscrire intégralement juste un résumé pour vous parler des aspects les plus importants.
Ce cours a été en grande partie tiré des recherches menées par plusieurs archéologues et qui ont été publiées. Voici la référence :
Reddé, Brulet, Fellmann, Haalebos, Von Schnurbein, Les fortifications militaires, architecture de la Gaule romaine, DAF/Ausonius éditions, 2006
C'est pour ainsi dire une bible sur le sujet. Pour un rapport de fouille il est facilement lisible (contrairement à certains). Ça reste quand même un compte-rendu de recherche donc c'est pointu et très détaillé mais tout de même très intéressant à lire. Point négatif, le bouquin coûte cher.
Les images sont tirées du livre cité ci-dessus et du diapo de la prof.

*****

C'est au milieu du I° siècle que les premiers camps en pierre sont construit, à l'époque Augustéene.
Avant c'était des camps en matière périssables ce qui fait qu'il y a assez peu de restes pour les fouilles. A savoir que les camps en dur pour les auxiliaires apparaissent seulement au début II°.
La plupart des camps sont situé sur le bord du Rhin car c'est là-bas qu'il le plus de risques.
Ils sont situés à des endroits stratégiques qui permettent un approvisionnement en eau, bois (pour les constructions), pâtures pour les troupeaux, ainsi qu'en hauteur afin d'avoir une vue d'ensemble. 

Organisation globale du campement :
Le plan est sensiblement toujours le même, basé sur celui des colonies gréco-romaines. C'est à dire avec un plan à angles droit et rues parallèles.
Les dimensions sont variables selon le nombres de soldats. Une légion représente 5000 à 6000 et couvre un espace d'environ 20ha. Tandis que les garnisons d’auxiliaire regroupe de 500 à 1000 hommes et occupe un espace de 6 à 50 hectares.
Chaque "rues" portent un nom bien spécifique ainsi que chaque espace du campement.

source : Les fortifications militaires [...], Reddé [...]
    Le camp est toujours entouré de fortifications. Chaque soldat met la main à la pâte et chacun construit un bout, ce qui accélère la construction du camp.
Avant le I°, tout est en bois et motte de terre, avec une hauteur d'environ 4m, plus un chemin de ronde et des créneaux. Puis arrive les remparts maçonnés, donc en pierre qui permettant une grosse économie de bois et limite le risque d'incendie. La largeur est souvent comprise entre 3m et 3m50, chemin de ronde compris, qui lui reste souvent en bois. Les façades sont parfois recouverte de crépis blanc avec des contours rouges pour simuler des briques et donné un aspect riche à l'édifice.
     Les portes sont flanquées de deux tours imposantes, elles sont représentative du pouvoir romain.
Devant les remparts des fossés sont creusés pour empêcher les machines de guerres ennemis d'avancer trop près ainsi que les échelles. De plus, le fossé permet de casser la cohésion des troupes et de faire des failles dans la ligne de bouclier.


Les bâtiments principaux :
Principia : c'est le bâtiment qui abrite l'administration et les espaces religieux. C'est un espace rectangulaire avec une cour entourée de portique et une basilique sur l'un des petits côtés.Au niveau des portiques il y a les armamentaria = magasins/dépôts. 
Dans la basilique, qui est un bâtiment rectangulaire à trois nefs (comme les églises, trois espace séparés par des colonnes), il y a un podium pour les discours et plusieurs petites salles dont au centre un aedes = chapelle. Dedans il y a l'aigle de la légion, un symbole extrêmement important, c'est une honte de le perdre. Cette pièce est gardée nuit et jour par un garde. Sous la chapelle il y a l'aerarium qui est une sorte de petite cave ou est entreposé le trésors (notamment une partie de la solde des soldats).
Les pièces qui jouxtent l'aedes sont des scolae et sont réservé à l'administration (ex: les archives = tabularia).

source : Les fortifications militaires [...], Reddé [...]




Praetorium : ce sont les quartiers du commandant. Il a le plan d'une maison autour d'une cour. Le plan est variable. Les plus petites font 500m². Autant dire que le commandant est plutôt bien logé.


les baraquements : ce sont les habitats des soldats. Ce sont de grands bâtiments longs découpés en blocs. Il y a deux pièces par "blocs". Pour les cavaliers, la première pièce est occupée par le cheval et le second par les soldats. Ils sont à 8 par chambres avec des lits superposés. La pièce fait de 21 à 25m². Il y a dedans un foyer et une meule pour moudre le grain et faire du pain. Il y a parfois des caves pour stocker les provisions, les ustensiles ...
Les mieux loger sont la première cohortes et ce sont les auxiliaires (troupes composées de "non-romain" qui sont les plus mal lôti. 
source : Les fortifications militaires [...], Reddé [...]
source : Les fortifications militaires [...], Reddé [...]

Valetudinaria : ce sont les hôpitaux qui sont bien équipés avec des salles d'opérations, des latrines, des chambres, ...
les horrea : les entrepôts pour stocker les denrées entre autres

il y aussi des boulangeries, des latrines, des thermes, des fabricae (ateliers), ... etc.
Et enfin les vici/vicus qui sont des petits villages qui suivent les camps et vivent du commerce avec les soldats. Tout n'est pas produit dans les camps et ces vici sont nécessaire à la vie du camp. C'est aussi utile pour les soldats, cela leur permet de voir d'autres personnes.

*****

Voila voila, j'espère que c'était assez compréhensible. C'est vraiment un aperçu, je n'ai pas trop mis de détails comme la vie dans les camps, ou le fonctionnement des légions, des auxiliaires, tout ça tout ça.